logo
logo

Festival Perpignan Art Deco

Festival perpignan art deco

L’Art Déco à Perpignan : Tout un festival

C’est en visitant un jour Miami que Philippe Latger comprend que Perpignan, sa ville natale, dort sur un véritable trésor.

En contemplant les maisons et les immeubles de style Art Déco, qui sont l’image de marque du quartier de South Beach, il s’aperçoit que les villas perpignanaises, devant lesquelles il flânait tout gamin, appartiennent également à ce style d’architecture et de design né au tout début des années 20. Des maisons et des immeubles affichant des façades aux lignes pures, aux formes géométriques simplifiées, aux angles arrondis, ornées de hublots, de bastingages comme des paquebots (streamline), de bow-windows (fenêtres en arc), de passerelles, de pergolas. Des maisons faites de béton, de briques et de ferronnerie. Des maisons aux couleurs douces, claires, rose saumon, bleu layette, gris souris, vert anis…

Faire parler de Perpignan partout dans le monde.

Philippe Latger, que l’hebdomadaire L’Express a qualifié il y a quelques mois de « quadragénaire déterminé », a été chroniqueur de presse et sur le web, s’est adonné à l’écriture de chansons, de livres, a voyagé à travers le monde, tient aujourd’hui un blog et entreprend d’expliquer aux Perpignanais qu’ils sont assis sur un véritable gisement de pétrole : « – Il faut que les Perpignanais aient conscience de leur trésor culturel, de leur patrimoine architectural, s’enthousiasme-il. Perpignan est gothique, c’est une cité royale. Et Perpignan est aussi Art Déco. Les Platanes, le Vernet, Saint Martin, Las Cobas, etc., et même le centre-ville ! » Il dresse ainsi l’inventaire de tous les immeubles et les maisons Art Déco de Perpignan. Cela concerne bien plus de 1 000 villas et près de 150 immeubles. « – Si Miami a fait de l’Art Déco le fer de lance de sa communication au niveau mondial, pourquoi donc, se demande-t-il, Perpignan ne ferait-elle pas ainsi parler d’elle partout ? ».

Philippe Latger créé l’association Perpignan Art Déco, ouvre un nouveau blog dans la perspective d’éditer par la suite une belle revue sur papier glacé, enregistre des vidéos habillées de musiques des années 20 et 30 et rassemblant tous les immeubles et les maisons nés de la disparition progressive des vieux remparts de Perpignan. Un des objectifs de son association à but non lucratif est la sauvegarde de ce patrimoine et la recherche d’aides à la rénovation, à l’isolation, un peu à l’image de ce qu’a fait Françoise Chalade avec sa superbe Maison Rouge de la rue Rabelais, l’ancien atelier du peintre Louis Bausil. Perpignan Art Déco devient membre de l’International Coalition of Art Deco Societies, noue des contacts avec ses homologues de Paris et de Miami et fait venir, en septembre 2014, à Perpignan, Robin Grow, le président de l’association de Melbourne en Australie qui consacre un grand article à la cité catalane dans sa luxueuse revue. PAD participera en novembre 2015 au congrès mondial de l’Art Déco à Shanghai.

Un festival à Perpignan en juin

Philippe Latger : « – Que ferons-nous le jour où nous découvrirons que nous sommes assis sur un gisement de pétrole ? Nous l’exploiterons ! » (Photo © Le Journal Catalan).

Grâce à son association, PAD, Philippe Latger entend que l’on parle de sa ville partout dans le monde en mettant l’accent non seulement sur l’Art Déco Régionaliste Roussillonnais mais aussi sur les réussites économiques et le patrimoine industriel de sa région. Pour lui, Perpignan a également une belle plage qui s’appelle Canet, et il se trouve que Canet possède également son propre gisement architectural Art Déco. Dans cette communication à l’image raffinée, élégante et de bon goût, il est également question des deux stars locales, emblématiques de cette époque, Aristide Maillol et Charles Trenet. Philippe Latger déborde d’idées. Son projet immédiat est l’organisation, avec de nombreux partenaires (tels que l’Office du Tourisme, le Centre Méditerranéen de Littérature, Jazzcotech, Les Vieilles Soupapes Catalanes, le Centro Espagnol de Perpignan, l’Institut du Grenat, etc.) du Premier Festival Art Déco de Perpignan, qui se déroulera les 19, 20 et 21 juin 2015 dans toute la ville.

Le Journal Catalan reviendra bien sûr dans ses colonnes sur le détail des événements et des lieux précis de ce festival prometteur.